[Covid-19] – Tout savoir sur les gestes barrières et bonnes habitudes

  • Home
  • -
  • Info covid
  • -
  • [Covid-19] – Tout savoir sur les gestes barrières et bonnes habitudes
 [Covid-19] – Tout savoir sur les gestes barrières et bonnes habitudes

Les gestes barrières sont indispensables pour freiner la propagation de la Covid-19. Cette crise sanitaire nous a amenés à adapter notre quotidien. Le virus nous affecte tous.

La propagation du virus s’évalue en mesurant le taux de transmission. Les experts affirment qu’une maladie ayant un taux de transmission égale à 1 contamine en moyenne une autre personne. En ce qui concerne la Covid-19, le taux de transmission est estimé entre 2,4 et 5,7 selon les différents clusters. Ce type de coronavirus est extrêmement contagieux dès les premiers jours avant même l’apparition des premiers symptômes. Face à cela, il est indispensable que nous réagissions en unissant nos forces pour combattre ce virus tout en nous protégeant. Nous devons participer à cette action solidaire en étant équipé avec du matériel agréé pour lutter contre la pandémie du coronavirus.

les bons reflexes barrieres

Le gouvernement français nous a recommandé des gestes barrières simples de bonne conduite à adopter au travail comme à la maison :

Se laver l’ensemble de la surface des 2 mains avec un savon désinfectant pendant au moins 30 secondes.

Sachant que 80 % des microbes se transmettent par les mains, pour en éliminer un maximum, il est conseillé de frotter les mains d’abord paume contre paume, passer ensuite sur le dos des mains, frotter entre les doigts, le dos des doigts, sans oublier les pouces et le bout des doigts et des ongles. Dans le cas d’absence d’eau, nous ne devons pas négliger le lavage des mains. Utilisons une solution hydro-alcoolique pour éliminer le virus.

Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable.

Lorsque nous toussons ou éternuons, nous expulsions des milliers de microbes de notre corps sur 1 à 6 mètres à une vitesse de 50 km/h (Santé Publique France). Il est donc indispensable de se couvrir le nez et la bouche afin de ne pas contaminer son entourage ou son environnement.

Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis se laver les mains.

Le ministère de la Santé a révélé que le nez produit jusqu’à 1 litre de mucus par jour. Lorsque nous sommes enrhumés, la sécrétion nasale augmente afin d’évacuer le virus dans notre corps. Dans le mouchoir, le virus survit plusieurs heures. Ainsi, nous devons éviter de le mettre dans la poche et le jeter au plus vite dans une poubelle de préférence fermée pour limiter la propagation. Il est également fortement recommandé de se laver les mains après s’être mouché.

Respecter les distanciations sociales à au moins 1 mètre.

Notre société nous a habitués à des codes de conduite comme faire 1, 2 ou 3 bises ou serrer la main par forme de respect et de politesse. Ces gestes sont à proscrire en période épidémique. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut devenir asociale. Au contraire, nous devons prendre des nouvelles de nos proches et nous renseigner sur leur état de santé pour contrôler la propagation du virus dans notre entourage.

La distance d’un mètre permet de réduire les risques de transmission du coronavirus. Cependant, pourquoi un mètre ? Il n’y a pas de réponse claire quant à cette question. Néanmoins, plus nous nous tenons loin les uns des autres, plus le risque de contamination diminue. Si nous reprenons notre explication de la propagation des microbes lorsqu’un individu tousse ou éternue, nous constatons que le microbe expulsé par l’individu à moins de chance de nous atteindre si nous respectons une distanciation sociale de plus d’un mètre. Le port du masque couplé au respect de la distanciation sociale renforce les gestes barrières face au virus en réduisant considérablement la propagation de celui-ci.

Porter le masque pour se protéger et protéger les autres.

Le masque permet de réduire la propagation virale de tout agent pathogène en diminuant le taux de transmission en dessous de 1. Les personnes fragiles sont plus sensibles aux microbes. Même si nous ne possédons pas de symptômes de la Covid-19, nous devons les protéger en portant le masque quotidiennement.

Pour savoir quel type de masque choisir, consultez notre article.

Aérer les espaces intérieurs pour respirer un « air neuf »

Il est conseillé de ventiler naturellement les pièces sur notre lieu de travail ou chez nous en ouvrant les fenêtres au moins 15 minutes, 3 fois par jour. En hiver, avec le froid qui s’installe, nous avons du mal à tenir cette cadence même si elle est plus que nécessaire pour disperser les polluants.

Désinfecter les surfaces fréquemment utilisées.

Contre le coronavirus, le vinaigre ou les huiles essentielles ne sont pas efficaces. Il est préférable d’utiliser de l’alcool ménager ou de l’eau de javel pour éliminer la totalité des microbes. L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande d’utiliser les produits conformes à la norme NF EN 14476.

Identifier le coronavirus, c’est aussi en connaître les symptômes. Dans le cas où les gestes barrières n’ont pas été suffisants pour nous préserver de la Covid-19, nous devons éviter tout contact avec l’extérieur en nous isolant chez nous et en contactant un médecin si les symptômes s’aggravent. En effet, cela semble peu face à une telle infection, mais si c’est si simple pour protéger nous et notre entourage. Faisons-le ! En cas de doute, n’hésitons pas à réaliser un test PCR, sérologique ou antigénique pour détecter l’infection.

Les symptômes les plus fréquents de la Covid-19 sont :

  • Fièvre
  • Toux sèche
  • Fatigue
  • Perte du goût et de l’odorat
  • Douleurs et courbatures
  • Maux de tête
  • Maux de gorge
  • Congestion nasale
  • Yeux rouges
  • Diarrhée
  • Éruption cutanée

Symptômes ou non, en cette période atypique, nous devons prendre d’autant plus soin de nous. L’OMS nous recommande de maintenir une bonne hygiène de vie en exerçant une activité physique couplée à une bonne alimentation. De plus, nous devons préserver notre santé mentale en maintenant un lien social. Enfin, nous tenir à l’abri de toutes tentations nocives à notre santé et celle de notre entourage comme le tabac ou l’alcool.

Nous sommes tous vulnérables face à la maladie, prenons soin de nous et de nos proches.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videReturn to Shop