Covid-19 : Comment se transmet le coronavirus ?

  • Home
  • -
  • Info covid
  • -
  • Covid-19 : Comment se transmet le coronavirus ?
 Covid-19 : Comment se transmet le coronavirus ?

Comment le covid se propage-t-il ?

Le covid 19 fait toujours autant parler de lui. Cette maladie causée par le virus sars-Cov2 est féroce et se propage à une vitesse spectaculaire. Et pour cause, le mode de transmission est facile.

Il suffit de quelques gouttelettes infectées pour que le covid-19 se transmette à une autre personne. C’est bien pour cette raison que le gouvernement, épaulé par l’OMS, a mis en place des mesures strictes. En vue de lutter contre la propagation du virus, ils ont imposé les équipements de protection et les gestes barrière. Mais pour comprendre l’importance vitale de ces dispositions, il faut connaitre le mode de propagation du covid.

Les différentes formes de propagation du covid

Le virus facteur de la maladie est le Sars-Cov2. Il appartient à la famille des coronavirus. Son ARN-m en couronne constitue son système de défense, le rendant très résistant aux anticorps. Il pénètre dans l’organisme par la bouche, le nez ou le visage. Ensuite, le virus se propage dans l’organisme pour attaquer les voies respiratoires.

différentes formes de propagation du covid

La transmission directe

Une personne infectée peut transmettre directement le covid à une autre. Le fait de parler, de chanter, de siffler ou de respirer fort occasionne des postillons. Ces gouttelettes qui véhiculent le coronavirus peuvent atterrir sur le visage de l’Interlocuteur, s’il se trouve à une faible distance. Par ailleurs, le porteur peut aussi infecter ses propres mains s’il y tousse ou éternue. Une poignée de main amicale peut vite devenir fatale. D’où l’intérêt du gel hydroalcoolique.

Si la proximité avec un malade favorise la transmission du virus, le SARS-COV2 peut se déplacer sur une plus longue distance, sous certaines conditions. Dans un espace clos, mal ventilé, le coronavirus peut rester en suspension dans l’air. Une personne qui se trouve sur son passage est susceptible de l’attraper. Ainsi, les salles bondées de monde sur une longue durée, exposent la foule au coronavirus. Et cela accélère la propagation du virus.

La transmission indirecte

Les objets et les surfaces peuvent aussi porter le virus. Une personne atteinte du covid-19 qui tousse ou qui parle dépose des gouttelettes sur son passage. Ses mains souillées véhiculent également des virus qui se multiplient et qui se transmettent à tout ce qu’elles touchent. C’est pour cette raison que les endroits publics ne sont pas sécurisés. La prochaine personne qui y touchera souillera ses mains à son tour. Et tous contacts avec ses yeux, son nez ou sa bouche l’exposent davantage au covid-19.

La transmission discrète

L’existence des cas asymptomatiques rend cette maladie encore plus redoutable. En effet, les porteurs sains véhiculent le SARS-COV2, sans développer les symptômes connus. Ils semblent inoffensifs, mais représentent une menace pour toute la société. Ils peuvent transmettre la maladie dès les deux premiers jours de l’incubation, et ce, jusqu’à la dissolution totale du virus.

Comment savoir si l’on a le covid ?

Les symptômes du covid varient selon les patients, surtout depuis l’apparition des variantes. Mais la personne présente de la fièvre 4 jours après le contact avec le virus, dans 88 % des cas. La montée de température s’accompagne d’une fatigue. À plus de la moitié des cas cliniques, les personnes atteintes du covid-19 toussent. Pour les symptômes bénins, les patients ne manifestent pas de difficultés respiratoires.

La présence d’écoulement nasal peut induire en erreur. En effet, les observations cliniques affirment que certains malades ont le nez bouché, ou montrent des symptômes similaires à un rhume. Comme pour tous les états grippaux, vous pouvez ressentir des douleurs aux articulations et des maux de tête. L’agueusie (perte du goût) et l’anosmie (perte de l’odorat) sont aussi des symptômes fréquents chez les patients atteints de covid-19.

symptômes du covid

En général, les symptômes ne s’aggravent pas. Par ailleurs, les personnes vulnérables présentent des symptômes plus sérieux. Le SARS-COV2 se multiplie et envahit la voie respiratoire. Le patient immunodéprimé ou sujet à une pathologie cardiaque ou respiratoire chronique peut présenter une détresse respiratoire plus ou moins grave. Il serait judicieux de surveiller sa saturation d’oxygène de manière régulière, surtout en cas de comorbidité.

Pour les cas asymptomatiques, seuls les tests pourront confirmer la positivité au covid-19. Le test TDR (Test diagnostique rapide) est un test sérologique. Il détecte une quantité d’anticorps dans le sang. Il permet une réponse immédiate contrairement au test PCR qui implique une attente de 24 h au moins. Par ailleurs, le test PCR est plus fiable que le test TDR.

Que faire si l’on attrape le covid-19 ?

Si vous présentez les symptômes bénins du covid-19, il serait préférable de vous autoconfiner chez vous. Cela vous évitera de transmettre le virus aux autres. De plus, vous aurez besoin de repos. De votre domicile, contactez votre médecin qui vous prescrira le traitement adéquat. Songez à faire le plein de vitamines avec des fruits et des légumes. Une alimentation saine et équilibrée est de rigueur, ainsi qu’une hydratation suffisante.

En cas de fièvre ou de difficulté respiratoire, la consultation d’un médecin devient urgente et impérative. La décision pour une hospitalisation reste du ressort d’un médecin. Si le vôtre décide d’un traitement à domicile, vous devez être en mesure de surveiller vous-même vos constantes. Vous devez avoir à votre disposition un thermomètre, un tensiomètre et surtout une oxymètre.

symptômes bénins du covid-19

En fonction de votre résistance immunitaire, vous pourriez guérir au bout de 2 ou 3 semaines. Par contre, le risque de transmission reste bien présent. De ce fait vous devez rester extrêmement prudent si vous devez sortir de votre appartement pour aller dans des lieux publics. N’oubliez pas le port du masque chirurgical qui protège plus votre entourage que vous-même.

Les personnes qui ont été en contact avec vous doivent rester vigilantes même si elles paraissent en excellente santé. Si possible, il vaudra mieux qu’elles effectuent également un test. Vos colocataires doivent respecter les règles d’hygiène. Toutes les pièces de la maison doivent disposer d’un flacon de gel hydroalcoolique. Vous pouvez aussi utiliser les lingettes imbibées de solution hydroalcoolique pour nettoyer les surfaces. Enfin les masques restent obligatoires, même à la maison, si un porteur y loge. Par ailleurs, les vaccins autorisés en France permettent de prévenir les symptômes et accélèrent la liberté collective.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videReturn to Shop