Comment fabriquer son gel hydroalcoolique maison ?

  • Home
  • -
  • Protection
  • -
  • Comment fabriquer son gel hydroalcoolique maison ?
 Comment fabriquer son gel hydroalcoolique maison ?

La pandémie du Covid-19 a provoqué une ruée sur les gels hydroalcooliques. En effet, son utilisation est préconisée pour enrayer la progression de la maladie. Ce geste barrière permet d’éliminer plus de 99,99 % du coronavirus grâce à sa concentration élevée en alcool. Depuis le début de l’épidémie, les ventes ont triplé et de nombreux magasins et pharmacies se sont retrouvés en rupture de stock. Mais il est possible de produire son gel hydroalcoolique maison. Cela présente d’ailleurs de nombreux avantages : une solution économique et écologique à la fois.

Les ingrédients de base pour fabriquer son gel hydroalcoolique 

L’Organisation Mondiale de la Santé propose une recette de gel hydroalcoolique dans laquelle 4 ingrédients sont utilisés. Cette formule était destinée initialement aux professionnels de la pharmacie et aux fabricants spécialisés. Cependant, elle est simple à appliquer chez soi, car les proportions des ingrédients sont indiquées. Une étude a été préalablement effectuée pour s’assurer de l’efficacité de ce produit.

Il vous faudra :

  • De l’éthanol à 96 % ou de l’isopropanol à 99,8 % qui ont des propriétés virucides et bactéricides ;
  • De l’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène à 3 % qui élimine les spores bactériennes pouvant être présentes dans les flacons. Elle n’a pas d’action antiseptique sur la peau ;
  • De la glycérine ou glycérol à 98 % qui agit comme un agent émollient et humectant. D’autres adoucissants peuvent être utilisés pour remplacer la glycérine. Ainsi, vous pouvez trouver du gel hydroalcoolique aloe vera sur le marché ;
  • De l’H20 distillée ou de l’eau bouillie et refroidie.

Vous pouvez trouver ces ingrédients dans les drogueries ou sur demande en pharmacie. Toutefois, l’éthanol à 96 % est interdit à la vente aux particuliers dans les pharmacies. Par contre, vous pouvez vous en procurer dans les magasins de bricolage, mais des risques de détonation ou de combustion existent.  

Vous devrez conserver ces ingrédients avec précaution et hors de portée des enfants.

La recette du gel hydroalcoolique maison

recette du gel hydroalcoolique maison

Selon la recette de l’OMS, pour obtenir 1l de gel il vous faut :

  • 833 ml d’éthanol 96 % ou d’isopropanol 99,8 % ;
  • 41,7 ml de peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée  à 3 % ;
  • 14,5 ml de glycérol ou glycérine à 98 % ;
  • Et de l’eau distillée ou bouillie pour compléter à 1l.

Sans un cadre sanitaire spécifique pour mélanger les ingrédients, car ils peuvent interagir, il est quand même déconseillé de se lancer dans une production de gel hydroalcoolique maison. En effet, la glycérine est un oxydant puissant et il peut se produire une combustion spontanée avec l’alcool. La réaction pourrait être violente et causer un grave accident.

Quelles sont les étapes pour produire son gel hydroalcoolique maison ?

La proportion des ingrédients peut varier légèrement, mais la teneur en alcool doit toujours être comprise entre 60 et 70 %.

Pour fabriquer votre gel, vous aurez à:

  • Mettre l’alcool dans un récipient gradué ;
  • Ajouter le peroxyde d’hydrogène dans l’alcool puis la glycérine. Cette dernière étant visqueuse, vous pouvez rincer le flacon l’ayant contenue avec une petite partie de l’eau distillée ;
  • Compléter à 1l avec le reste d’eau distillée ;
  • Répartir tout de suite la solution dans de nombreux flacons bien fermés afin d’éviter l’évaporation ;
  • Attendre au minimum 72 heures pour que l’eau oxygénée puisse agir ;
  • Étiqueter vos flacons, inscrire dessus la date de fabrication et tenir les flacons hors de portée des enfants.

Le gel hydroalcoolique contient de l’alcool, il est alors hautement inflammable et doit être tenu hors de portée des enfants. Il faudra également le maintenir éloigné de la chaleur.

Quelques recettes pour fabriquer un gel hydroalcoolique maison

La recette de l’OMS est destinée au personnel soignant en cas de pénurie. Les ingrédients doivent être maniés par du personnel formé.

Mais nous vous proposons ci-après quelques recettes maison.

Gel hydroalcoolique naturel

Gel hydroalcoolique naturel

Ce gel naturel est à base d’huiles essentielles. Mélangez dans un flacon :

  • 30 ml de gel d’aloe vera qui permet d’hydrater la peau ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande qui en plus d’apporter une agréable note florale, est antifongique, antibactérienne et virucide ;
  • 5 ml d’une huile végétale quelconque ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree qui est antibactérienne, antivirale et antifongique;
  • 15 ml d’alcool éthylique à 70° ou 90°ou même de vodka.

 Ce gel naturel pourra se conserver jusqu’à 6 mois.

Gel antibactérien sans alcool

Gel antibactérien sans alcool

Cette recette est plus douce pour les mains. Elle ne se conserve que 3 mois au maximum.

Mélangez dans votre flacon :

  • 40 ml d’aloe vera ;
  • 10 ml d’une huile végétale ;
  • 20 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de lavande, selon votre choix.

Il est à noter que l’usage des produits à base d’huiles essentielles est à proscrire pour les enfants et les femmes enceintes.

Gel hydroalcoolique bio

Gel hydroalcoolique bio

Vous aurez besoin de :

  • 10 ml d’éthanol à 90° ;
  • 10 ml d’une huile végétale ;
  • 50 ml d’aloe vera sous forme de gel;
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé;
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande pour ses propriétés citées ci-dessus ;
  • 10 gouttes d’extrait naturel de pépin de pamplemousse qui favorise la résistance de l’organisme.

Ce gel bio se conserve 6 mois à l’abri de la lumière.

Quels sont les avantages de fabriquer son propre gel hydroalcoolique ?

Le premier atout d’un gel hydroalcoolique maison est que vous pourrez réaliser des économies sur votre budget. En effet, afin d’éviter les spéculations, le gouvernement  a encadré le prix de vente des gels et solutions hydroalcooliques depuis le 5 mars 2020. Il était plafonné à 2 euros le flacon de 50 ml et à 3 euros celui de 100 ml. Cela a pris fin le 2 juin 2021.

Votre geste aura un impact sur l’environnement, car vous limitez les emballages et par conséquent les déchets. Lorsque vous réutilisez votre flacon, lavez-le tout simplement avec de l’eau et du savon. Vous gardez le contrôle de la composition. Comme vous utilisez des produits naturels, vous ne mettez pas votre santé en danger. En effet, certains produits du commerce peuvent contenir des perturbateurs endocriniens ainsi que des produits chimiques abrasifs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videReturn to Shop